Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Objets connectés

LG KizON, des bracelets connectés même pour les enfants !

on

LG présente son KizON, un boîtier connecté haut en couleurs destiné à géolocaliser nos chères têtes blondes.

En rose avec des coeurs pour les filles et en bleu avec des camions pour les garçons, LG met en vente à partir du 10 juillet (uniquement en Corée pour le moment) son bracelet connecté KizON. Destiné à être porté par les enfants, le KizON est un boîtier étanche disposant de la 3G+, des Wi-Fi et d’un GPS dont la finalité est de pouvoir garder un contact permanent avec son enfant.

Grâce à une application dédiée sous Android (4.1 et plus), les parents pourront appeler leur enfant sur la montre et vice-versa. S’il ne décroche pas l’appel au bout de 10 secondes, le micro du KizON s’activera et les parents pourront tout de même écouter ce qui se passe autour. Pour terminer, la fonctionnalité Location Reminder permet de géolocaliser son bambin à intervalles réguliers.

La batterie du bracelet est de 400 mAh et promet 36 heures d’autonomie. Une notification sera envoyée lorsque la batterie descendra sous la barre des 25%.

Lorsqu’il franchira les frontières coréennes et sera en vente chez nous, le LG KizON risque de faire débat. Au delà de l’aspect « Big Brother » que ce genre de produit peut avoir, je pense que le problème est que cet objet est un vrai téléphone GSM diffusant des ondes et qui sera porté toute la journée par les enfants à environ 60 centimètres de leur tête. On rappelle que l’OMS déconseille que les moins de 12 ans soient équipés d’un téléphone portable…

 

© South Park

Déjà en 2002, les créateurs de South Park avait prédit l’apparition des trackers pour surveiller nos enfants.


Commentaires

commentaires

About Thomas Graindorge

Fan de nouvelles technologies, je suis co-fondateur du site After the Web. N'hésitez pas à me contacter pour devenir à votre tour rédacteur sur le site.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply