Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Objets connectés

Noke : le cadenas connecté

on


Sur les plateformes de crowdfunding on trouve de nombreux projets d’objets connectés dont certains comme le Noke, dépassent largement le seuil de financement initial.

Le Noke – à prononcer noki comme No Key en anglais – est un cadenas connecté fonctionnant avec votre smartphone. Ainsi, plus besoin d’utiliser une clé que l’on risque de perdre ou de se souvenir d’un code qu’on oublie parfois. Ici c’est votre smartphone qui joue le rôle de clé.

Une fois configuré avec son smartphone, il suffit d’appuyer sur l’arceau métallique du Noke pour lancer une recherche bluetooth et si le téléphone du propriétaire est à portée, le cadenas se déverrouillera.

Nul besoin de sortir son téléphone. Vive le bluetooth !

Nul besoin de sortir son téléphone pour déverrouiller le cadenas. Vive le bluetooth !

L’autre avantage du Noke est de pouvoir partager l’ouverture du cadenas à ses contacts. Cela évite de donner sa clé, d’en faire un double ou de partager la combinaison. L’accès à une tierce personne au Noke est alors soit illimité, soit restreint à un nombre précis d’ouverture du cadenas. L’historique d’utilisation est accessible via l’application dédiée (iOS et Android).

Si jamais votre téléphone n’a plus de batterie ou si vous l’avez oublié, le système Tap Code permet de déverrouiller le Noke en rentrant un code en morse (appuis longs ou courts sur l’arceau) que vous avez préalablement enregistré.

Le Noke est waterproof et une pile bouton lui confère une autonomie de plus d’un an.

En cours de financement sur Kickstarter, il faudra soutenir le projet à hauteur de 59 dollars pour acquérir le cadenas connecté dont le prix de commercialisation sera ensuite de 89 dollars. Les fondateurs du Noke avaient pour objectif de récolter 100 000 pour la réalisation du projet. Avec plus de 460 000 dollars récoltés pour le moment, leur objectif est donc largement atteint.


Commentaires

commentaires

About Thomas Graindorge

Fan de nouvelles technologies, je suis co-fondateur du site After the Web. N'hésitez pas à me contacter pour devenir à votre tour rédacteur sur le site.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login