Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Internet des objets

Orange déploie son réseau bas débit pour l’Internet des Objets

on

Dans un communiqué de presse, Orange annonce qu’en complément de ses réseaux cellulaires, l’opérateur a choisi d’investir dans un réseau Low Power Wide Area (LPWA), une technologie bas débit qui permet d’assurer une connectivité à faible consommation d’énergie et à moindre coût. Orange a choisi de s’appuyer sur la technologie LoRa (Long Range) pour déployer ce réseau qui couvrira l’ensemble du territoire métropolitain.

Dans le cadre de son plan stratégique Essentiels2020, l’Internet des Objets est un axe de diversification pour Orange qui prévoit d’y réaliser 600 millions d’euros de revenus d’ici à 2018. Opérateur dans le domaine du machine-to-machine (M2M) depuis près de 10 ans avec ses réseaux 2G/3G/4G, Orange complète aujourd’hui son offre de connectivité et prépare le futur de l’internet des objets avec ce réseau, sur la technologie LoRa, qui sera notamment utilisé pour connecter les capteurs ayant besoin d’une connectivité bas débit et à faible consommation énergétique. Orange poursuit, en parallèle, les travaux de normalisation des futurs réseaux cellulaires (2G/4G) de l’internet des objets, qui seront opérationnels courant 2017 et pour la 5G d’ici à 2022.

Au-delà de la connectivité, Orange se développe également dans la distribution des objets connectés, dans l’agrégation et le traitement des données issues de ces objets et enfin, en proposant des services à valeur ajoutée dans le domaine de la santé, du bien-être, de la maison connectée ou encore des Smart Cities.

Ce réseau LoRa sera opérationnel dès le 1er trimestre 2016 et progressivement déployé au niveau national. Il sera utilisé pour transporter les communications des objets pour les besoins d’Orange et ceux de ses clients, grand public et entreprises. Orange a éprouvé la technologie LoRa en réalisant un pilote à grande échelle dans la ville de Grenoble avec plus d’une trentaine de partenaires.

Commentaires

commentaires

About Thomas Graindorge

Fan de nouvelles technologies, je suis co-fondateur du site After the Web. N'hésitez pas à me contacter pour devenir à votre tour rédacteur sur le site.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login