Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Tests

[Test] Homido, le casque de réalité virtuelle français

on


Après une campagne de financement réussie sur la plateforme Ulule, les Lillois d’Homido nous livrent leur casque de réalité virtuelle dans lequel on insère son smartphone. Après plusieurs heures à jouer avec, voici nos impressions.

Après avoir testé le Google Cardboard, j’avais été emballé par le fait de pouvoir utiliser mon propre smartphone comme casque de réalité augmentée. Mais le dispositif tout en carton de Google n’était pas confortable à porter sur des sessions de plus de dix minutes puisqu’il faut constamment le tenir avec ses mains. Depuis la présentation du Google Cardboard, de nombreuses applications de réalité virtuelle sont apparues sur le store Google Play. De même de nombreux constructeurs développent actuellement leurs propres casques VR (Virtual Reality) à utiliser avec son smartphone et dont la promesse est d’apporter plus de confort à l’utilisateur. Le casque Homido  que nous testons fait partie de cette nouvelle vague. La promesse de la start-up Lilloise est-elle tenue ?

Le casque et son installation

Après déballage on retrouve le Homido dans son bel étui noir. Bien qu’il soit accessoire, la qualité de sa réalisation nous conforte à l’avance sur la qualité du casque.

20141118_113105

homido_unboxing

Unboxing du casque VR Homido

On retrouve donc le casque accompagné de deux lentilles et de trois paires de cônes de support. Ces cônes « porte lentille » sont en plastique souple et sont différentes en taille (la lentille sera plus ou moins proche de l’oeil). Etant myope (-4,75 dioptries), Homido recommande d’utiliser la paire de cônes les plus courts. Les lentilles s’y glissent facilement à condition d’y aller en douceur.

Pour plus de confort j’installe le strap supérieur et ajuste avec facilité les sangles du casque pour qu’il tienne sur ma tête.

Plusieurs molettes de réglages se trouvent sur le Homido. La première est située sur le dessus du casque et permet de régler la distance entre les deux lentilles pour s’adapter à l’écart des yeux. Les deux autres molettes sont positionnées sur les côtés et font reculer l’écran. Ici, tout est fait pour que chacun y trouve ses aises.

Test avec le LG G3

Maintenant que tout est prêt, je lance l’application Ballons VR sur mon LG G3 (écran de 5,5″) que je glisse dans le casque. La magie de la réalité virtuelle fait instantanément son effet et je vois des ballons de toutes les couleurs s’envoler autour de moi. Les mouvements de la tête sont bien retranscrits et un sourire béat apparaît sur mon visage (oui les ballons me rendent heureux).

Je lance maintenant SwivelGun VR, un jeu dans lequel il faut tirer sur des tonneaux tout en étant dans des montagnes russes. Pour viser, il suffit d’orienter sa tête vers sa cible tandis que pour tirer il faut utiliser un périphérique externe. Ici j’ai raccordé une manette de PS3 via le port USB du téléphone. Encore une fois, les sensations sont au rendez-vous ! Le plus important est que le Homido reste bien placé sur ma tête et qu’il ne glisse pas malgré tous les mouvements que j’effectue.

Enfin, je teste VR Player, un lecteur vidéo supportant les vidéos à 360°, la 2D et la 3D dans de nombreux formats. Après quinze minutes à visionner un film 3D comme si j’étais au premier rang d’une salle de ciné, je fais une pause. En effet, je décide de reposer mes yeux qui commencent à fatiguer car la luminosité de l’écran qui était trop forte. De plus, malgré la définition de 2560 x 1440 de l’écran du LG G3 (densité de pixels de 538 PPP alors que les écrans Full HD sont à 440 ppp), on remarque facilement les pixels de la dalle, et cela rend le visionnage d’une vidéo peu agréable. Enfin, j’utilise le chiffon fourni par Homido pour bien nettoyer les lentilles ainsi que l’écran de mon  smartphone car chaque minuscule trace ou poussière laissée est très visible une fois le casque porté.

Il ne faut pas oublier que la start-up Lilloise met également à disposition le Homido 360 VR player sur iOS. Cette application permet de regarder des vidéos en 360°, de naviguer sur le net ou encore de regarder toutes les vidéos Youtube (3D ou non). Le système main-libre Easy-nav permettrait d’utiliser toutes les fonctions de l’app sans retirer le téléphone du casque. Il ne me reste plus qu’à attendre la version Android qui devrait bientôt être disponible.

Conclusion

Le casque Homido est une réussite et nous félicitons la conception légère et stable de l’ensemble. L’Homido apporte le confort attendu avec les casques de réalité virtuelle et on regrette seulement que les écrans de smartphones ne profitent pas d’une résolution plus élevée pour le moment. De même, il est dommage de devoir à chaque fois retirer son smartphone du casque pour changer d’application.

Disponible au prix de 69 euros, nous recommandons Homido pour tous ceux qui voudraient profiter d’une première expérience de réalité virtuelle.

Pour savoir si votre smartphone est compatible avec l’Homido, visitez cette page.

Commentaires

commentaires

About Thomas Graindorge

Fan de nouvelles technologies, je suis co-fondateur du site After the Web. N'hésitez pas à me contacter pour devenir à votre tour rédacteur sur le site.

Recommended for you

You must be logged in to post a comment Login